L’interdiction des arômes provoque une augmentation du tabagisme chez les jeunes

Un nouvelle qui est passé relativement inaperçue.

Une étude de la Yale School of Public Health montre les conséquences de l’interdictions des arômes à San Francisco. Cette dernière porte sur plus de 100 000 jeunes de moins de 18ans.

Un graphique vaut parfois plus de 1000 mots dit l’adage, celui ci est éloquent :

 

Il est assez simple à comprendre, la courbe jaune représente la proportion de nouveaux fumeurs de moins de 18 ans à San Fransisco, ville qui a interdit les arômes dans les e-liquides à l’exception du tabac et des saveurs mentholées. La courbe noire représente la même variable dans cinq autres “disctricts”

La différence se passe de commentaires. On note bien qu’avant la mise en place de l’interdiction la baisse était partout similaire, voire même plus importante à San Fransisco.

 

A l’heure ou l’Union Européenne prépare la nouvelle mouture de la Directive Tabac, on espère que ces données seront prises en compte.

Oui les arômes éloignent du Tabac.

Oui la vape est la meilleure porte de sortie pour les fumeurs.

 

LiquidBox